fermer
revenir au site   >

MED-EL soutient le premier plan d’action sur la déficience auditive récemment adopté par l’Assemblée Mondiale de la Santé

Actualités

06.07.17

image bannière

Le 31 mai dernier, l’Assemblée Mondiale de la Santé a adopté un nouveau plan d’action destiné à lutter contre les conséquences de la déficience auditive dans le monde.

Le 31 mai dernier, l’Assemblée Mondiale de la Santé a adopté un nouveau plan d’action destiné à lutter contre les conséquences de la déficience auditive dans le monde. Au total, 360 millions de personnes (soit près de 5 % de la population mondiale) vivent avec une perte auditive incapacitante, mais cette question reste en permanence absente des programmes de santé mondiale1.

MED-EL, l’un des fabricants de systèmes d’implants auditifs, a appelé à la prise de mesures de toute urgence, pour apporter des solutions à l’un des plus grands défis sanitaires et sociaux auxquels la société actuelle est confrontée.

Les conséquences d'une déficience auditive s'étendent bien au-delà de la simple incapacité d'une personne à communiquer. Cela peut également affecter sa scolarité, ses moyens de subsistance, son bien-être social et son indépendance économique. De nouvelles études ont également établi un lien entre ce handicap et tout un éventail d'autres problèmes de santé tels que le déclin cognitif, la dépression et la démence, qui selon les experts est l’un des principaux enjeux de la prochaine décennie. Les conséquences socio-économiques sont tellement importantes que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que le coût annuel de la déficience auditive non traitée représente entre 750 et 790 milliards de dollars dans le monde.

Toutefois, les causes en sont majoritairement évitables et les solutions qui existent aujourd’hui sont à la fois performantes et rentables. C’est notamment le cas des aides ou implants auditifs, des dispositifs qui peuvent redonner l'usage de ce sens aux personnes souffrant de perte auditive profonde ou sévère.

Toutefois, les causes en sont majoritairement évitables et les solutions qui existent aujourd’hui sont à la fois performantes et rentables. C’est notamment le cas des aides ou implants auditifs, des dispositifs qui peuvent redonner l'usage de ce sens aux personnes souffrant de perte auditive profonde ou sévère.

 

MED-EL est une société déterminée à garantir l’accès à l’audition et à la communication. Elle développe des technologies auditives innovantes telles que des implants cochléaires, et collabore activement avec tous les acteurs concernés à travers le monde pour faciliter la disponibilité de solutions auditives révolutionnaires.

Ingeborg Hochmair, Directeur Général de MED-EL et co-inventeur du tout premier implant cochléaire microélectronique et multicanaux a déclaré : « cette société a été créée avec l'ambition d'aider les gens à surmonter la déficience auditive et l’obstacle à la communication qu’elle engendre. J'éprouve une immense fierté à l'idée que nous ayons été en mesure de contribuer à une réussite exceptionnelle dans ce domaine. Grâce à ce projet et nos nombreuses autres campagnes de sensibilisation et de promotion de l’accessibilité de cette technologie, nous démontrons toute notre détermination à mener un combat contre la déficience auditive dans le monde entier».

En savoir plus

1. Organisation mondiale de la santé. Élaboration d’une nouvelle résolution de l’Assemblée de la Santé et d’un plan d’action pour la prévention de la surdité et de la déficience auditive Disponible à l’adresse suivante : http://apps.who.int/gb/ebwha/pdf_files/EB139/B139_5-fr.pdf?ua=1.
Dernier accès : Mai 2017.