fermer
revenir au site   >

Réseau Santéclair audioprothèse : l’UNSAF renouvelle son exigence de transparence

Actualités

03.05.16

image bannière

L’UNSAF a pris connaissance du communiqué de presse du 25 avril 2016, dans lequel Santéclair annonce le lancement de « son nouveau réseau d’audioprothésistes partenaires ».

L’UNSAF a pris connaissance du communiqué de presse du 25 avril 2016, dans lequel Santéclair annonce le lancement de « son nouveau réseau d’audioprothésistes partenaires ». L’UNSAF, qui avait exprimé un certain nombre de réserves et de doutes au sujet de l’appel d’offres lancé par Santéclair pour recruter ce réseau, s’interroge à nouveau.

Tout d’abord, dans son communiqué Santéclair confond « centres auditifs » et « audioprothésistes ». Une telle confusion ne fait qu’entretenir le doute sur l’effectif d’audioprothésistes diplômés en équivalents temps pleins. Sauf à vouloir masquer des insuffisances, cette dissimulation est suspecte. D’autant plus que la lettre adressée par l’UNSAF, en date du 10 mars 2016 à la directrice de Santéclair afin d’obtenir communication de ce chiffre, reste sans réponse à ce jour. 

La totalité du Communiqué de presse est disponible sur le site de l'UNSAF ici

 
Ensuite, l’UNSAF s’étonne de voir Santéclair annoncer au titre d’avantages spécifiques pour ses assurés la « présence en magasin de leurs audioprothésistes» alors que celle-ci est une obligation légale définie par l’article L4361-1 du Code de la santé publique.