fermer
revenir au site   >

La sophrologie peut-elle soigner les acouphènes ?

Acouphènes

18.09.22

image bannière

Dans la majorité des cas, les acouphènes ne se soignent pas. Leur prise en charge consiste alors à accompagner le patient afin qu’il apprenne à gérer les bourdonnements ou les pulsations qu’il entend dans les oreilles. Différentes techniques existent, avec des résultats plus ou moins concrets. La sophrologie est l’une d’entre elles. Apparue dans les années 1960, elle se développe de plus en plus et a d’ores et déjà permis à de nombreux acouphéniques de mieux vivre leur trouble au quotidien.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Selon la Chambre de la Sophrologie, la sophrologie est une technique psychocorporelle qui peut être vue comme une technique thérapeutique, mais aussi plus globalement comme une philosophie de vie. Littéralement, sophrologie signifie d’ailleurs “science de l’esprit harmonieux”. Plus concrètement, elle englobe un ensemble de techniques de relaxation basées sur la respiration, des mouvements corporels ou encore des exercices de visualisation. Elle agit ainsi sur le corps et sur l’esprit, avec pour objectif premier de mieux se connaître afin de plus facilement avancer dans la vie. 

La sophrologie est pratiquée par des sophrologues, qui exercent sur des sophronisants. Au fil des séances, le patient développe des outils qui l’aident à mieux gérer ses émotions. Avec l’accompagnement du sophrologue et au fil des séances, il apprend à mieux se connaître et à porter un regard nouveau, plus objectif, sur sa situation. Les applications sont nombreuses et aussi diverses qu’améliorer sa qualité de sommeil, canaliser son stress ou gérer la douleur

Pourquoi utiliser la sophrologie pour soulager les acouphènes ?

L'utilisation de la sophrologie dans le cadre d'acouphènes s'inscrit dans une démarche holistique consistant à ne plus seulement considérer l'acouphène comme un problème de bruits parasites, mais au contraire à considérer en même temps la gêne causée pour la personne acouphénique. Au lieu de se concentrer en premier lieu sur la source des bruits parasites, ce que fait le médecin ORL, le sophrologue s'intéresse plus particulièrement à l'émotionnel lié aux symptômes

Typiquement, la sophrologie cherche donc à aider le patient à se détendre, malgré les acouphènes. Il s'agit donc de mieux vivre avec, et non de s'en débarrasser. 

La sophrologie n'est d'ailleurs pas seulement utilisée dans le cadre d'acouphènes, mais également pour mieux vivre avec d’autres troubles ORL comme l'hyperacousie, un trouble pour lequel l'audition n'est pas forcément touchée, mais qui rend la personne qui en souffre particulièrement sensible aux sons qui l’entourent, même de faible intensité. 

La sophrologie fonctionne-t-elle vraiment sur les acouphènes ?

Une étude de 2016 a suivi 140 acouphéniques qui ont tous suivi six à huit séances de sophrologie d'une heure, étalées sur deux à quatre mois. En se basant sur une évaluation du niveau de handicap causé par les acouphènes avant et après les séances, il a été déterminé que la sophrologie a permis, en seulement deux à quatre mois, de rapidement améliorer la gêne ressentie. À l'issue de l'expérience, seulement quatre patients sur les 140 n'ont pas constaté d'amélioration. Autre fait marquant, les patients avec les acouphènes les plus forts au début de l'étude sont également ceux qui ont le plus bénéficié de la pratique de la sophrologie. 

Conséquence directe, la pratique de la sophrologie a par la même occasion contribué à une amélioration générale de la qualité de vie, et ce que le diagnostic des acouphènes soit récent ou ancien. Ceci est d'ailleurs vrai quelle que soit la cause à l'origine des acouphènes (choc émotionnel, traumatisme sonore, etc.). Ce fait est d'autant plus intéressant que, dans la grande majorité des cas, la cause de l'acouphène n'est pas identifiée. 

Comme la sophrologie s'intéresse à la gestion émotionnelle des acouphènes plutôt qu'à leur cause, le type d'acouphène (acouphènes chroniques ou acouphènes pulsatiles) n'est pas non plus un critère rendant le travail des sophrologues plus ou moins efficace. La sophrologie peut ainsi accompagner tous les acouphéniques. 

Comment se passe une séance de sophrologie pour acouphènes ?

En général, une séance de sophrologie contre les acouphènes dure environ une heure. Au-delà, il est difficile de conserver un niveau de concentration suffisant pour que la séance soit efficace. Elle commence par un entretien avec le sophrologue, détaillé en début de cycle et souvent plus court au fur et à mesure des séances. Selon votre situation particulière, le sophrologue décide d’exercices de relaxation, indolores et ne demandant aucun prérequis, que vous allez essayer ensemble. Le sophrologue est le guide et vous suivez sa voix, en vous concentrant sur le mouvement, l’image à visualiser ou tout simplement votre respiration, selon les cas. Entre deux séances, vous continuez à pratiquer les exercices régulièrement

En fonction de vos besoins et des préférences du sophrologue, le protocole peut varier. Néanmoins, une séance d’une heure par semaine pendant deux ou trois mois permet généralement de suffisamment bien maîtriser les exercices pour ressentir les effets de la sophrologie. 

Une fois ces exercices maîtrisés, il est tout à fait possible de les pratiquer seul. C’est d’ailleurs là tout l’intérêt de la sophrologie : développer des techniques applicables en toute autonomie dans la vie quotidienne, par exemple en période de stress excessif ou tout simplement lorsque les acouphènes sont plus forts qu’à l’accoutumée, quelle qu’en soit la raison. 

Comment choisir un sophrologue ? 

En France, la sophrologie n’est pas une profession réglementée. Il n’existe donc pas de diplôme ni de certification certifiant des compétences d’un sophrologue. Il est néanmoins possible, et même conseillé, de rechercher un professionnel qui a suivi une formation spécialisée en sophrologie. Il existe notamment un titre de sophrologue inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) qui peut servir d’indicateur quant au sérieux d’un praticien. Bon nombre d’entre eux sont d’ailleurs des médecins agréés qui ont choisi d’ajouter cette compétence à leur profil. Il existe également des sophrologues spécialisés dans le traitement des acouphènes

Quelles alternatives à la sophrologie contre les acouphènes ?

En présence d'acouphènes, ou d'un simple doute, le médecin ORL est toujours le spécialiste à consulter afin d'établir un diagnostic ainsi qu'une prise en charge adaptée. Dans certains cas, si les acouphènes sont liés à une obstruction ou à un problème de tension par exemple, une solution définitive peut être trouvée et les acouphènes guéris. La plupart du temps cependant, les acouphènes restent difficiles à traiter puisqu’il n’existe pas de traitement dédié. Il faut alors apprendre à vivre avec. C'est dans cette situation particulière que la sophrologie peut être envisagée. 

Il existe également certains traitements naturels contre les acouphènes comme l'auriculothérapie. Leur efficacité n'est cependant pas toujours prouvée et ils ne remplacent en rien un suivi médical personnalisé. Les thérapies à base de bruit blanc ont quant à elles proposé de bons résultats, même si leur utilisation à long terme n'est pas forcément recommandée. L'hypnose peut également être envisagée. Tout comme la sophrologie, elle cherche avant tout à apprendre au patient à contrôler ses réactions aux symptômes et à mieux vivre avec l'acouphène.

Trouvez un professionnel de l'audition