fermer
revenir au site   >

Qui consulter en cas de perte d'audition ?

Perte d'audition

30.08.21

image bannière

Plus une perte d’audition est diagnostiquée tôt, plus il est facile de la maîtriser, l’accompagner et, dans certains cas, de recouvrir au moins en partie l’audition. Il est pour cela important de consulter dès l’identification des premiers symptômes. En fonction du type de perte d’audition et de sa cause, il est possible de se tourner vers différents professionnels de santé.

Perte d’audition brutale : se rendre aux urgences

Certaines situations impliquent de consulter un médecin dans les plus brefs délais. C’est notamment vrai en cas de traumatisme crânien ou d’une exposition à un bruit intense et inattendu, par exemple en cas d’explosion, qui peuvent tous deux expliquer une perte d'audition soudaine. Dans ces cas ou face à une perte d’audition brutale et inexpliquée (surdité inexpliquée d’une oreille par exemple), le premier réflexe est de se tourner vers l’hôpital pour une consultation d’urgence.

Perte auditive accompagnée d’autres symptômes : consulter son médecin traitant

Si vous ou l’un de vos proches entend moins bien lors d’un épisode fiévreux, pendant la prise d’un traitement médicamenteux ou si la perte d’audition s’accompagne de douleurs ou d’écoulements au niveau d’une oreille, votre médecin traitant est votre première personne de contact. Il est également celui à consulter en cas de presbyacousie (perte d’audition liée à l’âge) puisqu’il pourra vous orienter vers les prochaines étapes. Un médecin du travail peut également vous accompagner.

L’avis du spécialiste : consulter un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste)

Au moindre doute quant à votre diagnostic et/ou la façon de procéder, votre généraliste vous orientera vers un médecin ORL, voire un otologiste (un ORL spécialisé dans l’audition). Spécialiste des troubles de l’audition, il établit des tests d’audition complémentaires permettant de déterminer le degré et le type de surdité. Il vous indique également quand vous faire appareiller en cas de presbyacousie ou autre trouble de l’audition. Si la perte auditive justifie un appareillage, il vous envoie alors chez un audioprothésiste.

Test auditif et appareillage : le rôle de l’audioprothésiste

L’audioprothésiste est le professionnel à consulter pour un appareil auditif. Il est en effet le spécialiste des prothèses auditives et de l’appareillage des malentendants, mais pas un médecin. Sa consultation est donc indicative et ne remplace pas un avis médical. En cas de doute sur une éventuelle perte d’audition, il peut réaliser gratuitement un bilan auditif de dépistage et vous fournir un audiogramme. Il est cependant vivement recommandé d’ensuite confirmer les résultats auprès d’un ORL. Pour un appareillage, l’audioprothésiste ne peut d’ailleurs pas intervenir sans prescription de l’ORL.

Maîtriser le langage en cas de perte d’audition : penser à l’orthophoniste

En cas de surdité, même légère, d’une oreille ou des deux, la perte auditive peut s’accompagner de difficultés à utiliser le langage, surtout chez les plus jeunes. Consulter un orthophoniste peut alors également être recommandé par le médecin ORL. En tenant compte du type de surdité, il établit un bilan orthophonique permettant de déterminer le niveau de perception, de compréhension et le niveau de langage du patient dans le but de l’aider à mieux comprendre et maîtriser le langage.

Trouvez un professionnel de l'audition