fermer
revenir au site   >

Qui consulter pour un appareil auditif ?

Appareil auditif

20.12.21

image bannière

Avant de penser à consulter pour un appareil auditif, il est important d’établir la présence d’une perte auditive, son importance et ses causes. C’est seulement sur la base de ce diagnostic que l’utilité de l’appareillage et sa nature pourront être établis. Le processus se passe toujours selon les deux mêmes étapes, à savoir la consultation d’un otorhinolaryngologiste (médecin ORL) pour établir le diagnostic et préparer un plan d’action, puis la visite à un audioprothésiste, spécialiste par excellence des appareils auditifs.

Prescription d'un appareil auditif : le rôle du médecin ORL

Il est le spécialiste à consulter pour tout problème de la sphère ORL, comprenant les oreilles, le nez et la bouche. Une perte auditive étant la plupart du temps liée à un dysfonctionnement du système auditif en lui-même, le médecin ORL est donc le plus à même de poser un diagnostic et de décider du traitement approprié à sa correction. Il est également le spécialiste habilité à rédiger l'ordonnance qui vous permettra d’acquérir un appareil auditif

Le médecin otorhinolaryngologiste assure donc un rôle complet et essentiel pour votre santé auditive. Il :

  • établit un diagnostic auditif.
  • explique au patient la ou les pathologies dont il souffre.
  • délivre l'ordonnance obligatoire pour l'achat d'appareils auditifs.
  • peut prescrire un traitement médicamenteux en fonction du type de surdité constaté.
  • recommande dans certains cas l'extension de la période d'essai de l'appareil auditif de 30 à 45 jours.
  • réoriente le patient vers un audioprothésiste (dans certains cas, il travaille même en collaboration avec un ou plusieurs audioprothésistes, parfois dans le même cabinet). 

Conception et réglages : la spécialité de l'audioprothésiste

Contrairement à l’ORL, l’audioprothésiste n’est pas un médecin, mais un technicien diplômé d’état. Après trois ans d’études post-baccalauréat, il est le spécialiste de l’audition et des appareils qui permettent de la recouvrer. 

L'audioprothésiste est par conséquent la personne privilégiée à consulter pour un appareil auditif. Il :

  • aide le patient à choisir son appareil.
  • procède au réglage de l'aide auditive en fonction des besoins du client et de sa perte d'audition.
  • l'accompagne tout au long de la période d'adaptation.
  • assure le suivi des appareils auditifs.
  • assiste ses clients dans leurs démarches administratives (tâche généralement assurée par l'assistant audioprothésiste).
  • les conseille sur les aides financières à disposition.
  • répare ou échange un appareil auditif cassé ou en panne.
  • vend les produits d'entretien et accessoires utiles au bon fonctionnement de l'aide auditive dans le temps. 

Il est également habilité à réaliser un bilan auditif, même s’il faudra systématiquement passer par la case ORL entre cette étape et celle de l’appareillage. 

Réapprendre à communiquer : l'orthophoniste

Dans certaines situations, par exemple si l'appareillage survient trop tard ou si le patient a subi un traumatisme (accident, AVC, etc.), des troubles du langage peuvent se manifester. L'appareillage peut alors ne pas suffire à recouvrer une communication fluide, ou en tout cas ni facilement ni rapidement. Consulter un orthophoniste peut alors être un moyen efficace de réapprendre à communiquer. Il est également très utile aux enfants souffrant de surdité puisqu'ils doivent apprendre à communiquer malgré leur problème d'audition.

Trouvez un professionnel de l'audition