fermer
revenir au site   >

Acouphènes de cause cervicale : les reconnaître et les traiter

Acouphènes

06.05.22

image bannière

Les acouphènes, ces bruits dans l'oreille intempestifs et difficiles à supporter, relèvent de causes diverses et variées. Qu'ils soient subjectifs ou pulsatiles, un problème d'origine cervicale peut en être responsable. Plus rares, ces acouphènes cervicaux représentent toutefois 7% des cas et, s'ils ne s'accompagnent pas toujours de perte auditive, ils doivent être pris au sérieux et traités rapidement. Voici ce qu'il y a à savoir.

Acouphène de cause cervicale : comment le reconnaître ?

Comme tous les acouphènes, ceux d'origine cervicale se manifestent avant tout par la présence de bruits parasites dans une ou les deux oreilles. Contrairement aux acouphènes trouvant leur cause ailleurs et généralement liés à une surdité, les acouphènes qui nous intéressent ici trouvent leur origine dans la zone cranio-cervicale (le crâne et le cou). On parle dans ce cas plus précisément d'acouphènes somatosensoriels

Contrairement à d'autres formes d'acouphènes, un acouphène de cause cervicale n'est pas causé par une déficience de l'appareil auditif, mais bien par un problème aux vertèbres cervicales. C'est notamment grâce à elles que nous sommes capables de bouger et de maintenir notre tête. Constamment sollicitées, elles sont pourtant relativement fragiles. Lorsque l'une ou plusieurs d'entre elles (nous en possédons sept) n'assure plus parfaitement son rôle, des symptômes peuvent apparaître. 

En plus des bruits parasites entendus dans une oreille ou les deux, certains troubles peuvent mettre sur la piste d'acouphènes cervicaux. 

Symptômes et troubles liés à un acouphène cervical

  • Céphalées, 
  • Vertiges, 
  • Troubles du sommeil, 
  • Névralgies faciales, 
  • Douleurs au niveau de l'épaule. 

Les acouphènes liés aux cervicales ne s'accompagnent donc pas forcément d'une perte d'audition. Cette bonne nouvelle ne facilite cependant pas forcément le diagnostic et déterminer la cause d’un acouphène, quel qu’il soit, n'est pas toujours aisé. 

Causes des acouphènes d'origine cervicale

L'arthrose et l'entorse cervicale sont les causes principales d'acouphènes cervicaux. 

Arthrose cervicale

L’arthrose cervicale, ou cervicarthrose, se traduit par une usure anormale du cartilage situé au niveau des os du cou. Maladie chronique, elle évolue progressivement, entraînant douleurs, maux de tête et une rigidité de la nuque. Elle peut également altérer le flux sanguin, notamment dans les zones proches de l’oreille. Lorsque cela arrive, elle peut provoquer des acouphènes pulsatiles

Entorse cervicale

Elle se manifeste généralement après un choc (accident ou autre événement entraînant un mouvement violent de la tête vers l’arrière et/ou l’avant). Les ligaments maintenant les vertèbres du cou peuvent alors souffrir de lésions : c’est l’entorse cervicale. En plus de douleurs assez vives et de torticolis, elle peut elle aussi entraîner l’apparition d’un acouphène. Elle est heureusement généralement bénigne et se soigne bien. 

Traitement contre les acouphènes cervicaux

Il existe des traitements naturels contre les acouphènes, aux résultats plus ou moins prouvés et efficaces selon les personnes et le type d’acouphène concerné. Il reste néanmoins essentiel de consulter un expert de l’audition. Le médecin ORL est pour cela le spécialiste recommandé. Il pourra confirmer ou infirmer le diagnostic des acouphènes, déterminer leur origine exacte, réaliser un bilan auditif complet et mettre en place un traitement adapté à votre problème particulier. 

Acouphènes subjectifs

Le traitement le plus efficace consiste à traiter la cause de l’acouphène. En cas de troubles cervicaux, réduire la tension musculaire au niveau du cou est souvent une stratégie payante. La chaleur peut aider, tout comme les manipulations (douces), par exemple à travers un massage assuré par un chiropracteur ou une manipulation par un ostéopathe. 

Acouphènes pulsatiles liés aux cervicales

Un acouphène pulsatile est un type particulier d’acouphène pour lequel le patient entend ses propres battements cardiaques à travers la circulation sanguine. Les acouphènes pulsatiles liés aux cervicales sont généralement causés par de l’arthrose. Il n’est pas possible de totalement la guérir, mais des moyens existent pour la ralentir et limiter les symptômes. La prise d’antalgiques (pour réduire les douleurs), l’immobilisation de la zone (minerve), la kinésithérapie et, en dernier recours, la chirurgie sont envisageables. Un suivi médical est par conséquent incontournable afin d’opter pour le bon traitement.