fermer
revenir au site   >

Comment savoir si on a une perte d’audition ?

Perte d'audition

30.08.21

image bannière

Même légère, une perte d’audition est un handicap au quotidien. Si elle est souvent irréversible, il existe cependant des solutions pour la freiner et des appareils pour mieux vivre avec. Le plus important est de la détecter aussi tôt que possible afin de prendre les bonnes décisions au bon moment. Voici quelques conseils pour vous aider à savoir si vous ou un proche souffrez d’une perte auditive.

Perte d’audition : des formes et des causes variées

La perte d’audition, également appelée perte d’acuité auditive ou surdité, est une diminution de la capacité à percevoir les sons. On en distingue plusieurs types, qui peuvent se manifester par des troubles différents.

Surdité de transmission

Les surdités de transmission sont causées par un problème de transmission du signal sonore dans l’oreille. Elles sont généralement liées à une malformation congénitale, une obstruction (bouchon, corps étranger, accumulation de liquide suite à une otite notamment) ou l’otospongiose.

Surdité de perception

Les surdités de perception sont liées à une mauvaise compréhension du signal sonore. Le problème se situe alors au niveau de l’oreille interne qui ne parvient pas à correctement transformer l’information reçue en un signal nerveux suffisamment explicite pour que le cerveau le comprenne.

Les causes sont diverses :

  • Surdité congénitale (chez l’enfant),
  • Maladie de Ménière, entraînant notamment acouphènes et baisse de l’audition,
  • Réaction à certains médicaments ou produits chimiques,
  • Exposition prolongée ou soudaine à des sons intenses/du bruit,
  • Traumatisme de l’oreille interne,
  • Autres maladies (méningite, oreillons, tumeur du nerf acoustique, etc.).

Surdité liée à l’âge

Près de 90% des problèmes auditifs sont liés à l’âge et à la détérioration naturelle de l’oreille. On parle dans ce cas de presbyacousie, une perte auditive qui se manifeste dès 60 ans et s’accentue progressivement au fil des années. Les fréquences aiguës sont alors les premières concernées. Avoir du mal à entendre le chant des oiseaux, les voix féminines ou encore les enfants sont ainsi autant de signes de presbyacousie.

Signes et symptômes d’une perte auditive chez l’adulte

Certains signes vous aident à identifier si vous ou une personne de votre entourage êtes victime d’une perte d’audition :

  • Regarder la télévision ou écouter la radio à un volume élevé.
  • Entendre que quelqu’un parle, sans réellement comprendre ce qu’il dit.
  • Éprouver des difficultés à suivre une conversation dans un environnement bruyant (restaurant, repas de famille).
  • Comprendre difficilement une conversation téléphonique.
  • Entendre un sifflement ou un bourdonnement permanent dans les oreilles.
  • Demander régulièrement aux gens de répéter un mot ou une phrase.
  • Avoir de la difficulté à localiser l’origine des sons. 
  • Tourner la tête pour écouter avec l’autre oreille. 

Si vous reconnaissez un ou plusieurs de ces troubles liés à une perte d’audition, consulter un professionnel de la santé auditive s’impose. Ceci est d’autant plus vrai si vous présentez d’autres symptômes, y compris s’ils ne causent pas de problèmes d’audition apparents : 

  • Acouphènes (sifflement, cliquetie ou bourdonnement dans l’oreille)
  • Vertiges
  • Otite séreuse ou moyenne aiguë à répétition
  • Exposition au bruit régulière
  • Problèmes de surdité dans la famille
  • Prise de médicaments ototoxiques (certaines chimiothérapies, antibiotiques de la famille des aminosides notamment)

Chez les plus jeunes, les symptômes indiquant une perte d’audition peuvent se manifester différemment. 

Comment savoir si un enfant a une perte d’audition ?

Chez l’enfant, une perte d’audition se manifeste bien souvent par un trouble de la parole, de son apprentissage et/ou du comportement. Les symptômes diffèrent donc de ceux de l’adulte et peuvent varier selon l’âge. 

De trois à 12 mois, le fait que l’enfant émette des sons qui ne sont pas mélodiques ou qu’il ne babille pas peut mettre sur la piste d’une perte d’audition. Entre 12 et 24 mois, s’il communique avec des gestes, ne parle pas du tout ou ne réagit pas à ce qu’il ne voit pas, un problème auditif peut également être responsable. 

De manière générale, au-delà de deux ans, les enfants qui rencontrent des problèmes à acquérir le langage et à l’utiliser peuvent avoir un problème de surdité. La frustration occasionnée peut alors entraîner à son tour des troubles du comportement. Selon les cas, ils se traduisent par de l’agitation, une tendance à l’isolement voire de l’agressivité

Quel que soit l’âge de la personne, savoir si on a une perte d’audition ne peut être confirmé que par une visite chez un professionnel de la santé auditive et le passage d’un bilan auditif. 

Confronter ses doutes avec un test auditif

Si vous suspectez une perte auditive, vous pouvez dans un premier temps vous tourner vers un test auditif en ligne ou chez un audioprothésiste qui pourra confirmer ou infirmer votre sentiment. Faire un test d’audition est très simple, indolore et ne prend que quelques minutes. Si le test confirme vos craintes ou s’il vous reste le moindre doute, il convient alors de consulter un professionnel de la perte d’audition. Votre médecin ORL peut notamment dresser un bilan auditif complet et, s’il remarque une perte d’audition avérée, établir un diagnostic précis, accompagné de conseils personnalisés. 

En cas de trouble auditif lié à une maladie ou de bouchon, un traitement ou le retrait du corps étranger peut parfois suffire à recouvrer une audition normale. Lorsque la perte auditive est irréversible et si la gêne occasionnée le justifie, l’ORL peut décider de prescrire des prothèses auditives.

Trouvez un professionnel de l'audition