fermer
revenir au site   >

Comment régler un appareil auditif ?

Appareil auditif

20.12.21

image bannière

Un appareil auditif possède au moins 12 canaux de réglage, permettant une adaptation précise à la perte auditive du patient (classe I) et jusqu'à 48 canaux de réglage pour les appareils de classe II (haut de gamme). Il s'agit donc d’un équipement complexe, qui doit être ajusté sur-mesure par un professionnel. Retour sur comment régler un appareil auditif, chez un audioprothésiste ou seul en fonction des paramètres.

Réglage d'un appareil auditif : ce que l'on peut faire seul

La plupart des aides auditives de dernière génération sont pilotables à distance, soit via une télécommande, soit via smartphone à l'aide d'une application dédiée (grâce à la connectivité Bluetooth). 

Si c'est le cas de votre appareil auditif, vous pouvez notamment :

  • Régler le volume de la prothèse,
  • Régler la tonalité,
  • Ajuster la direction des microphones,
  • Mettre en pause certains microphones si votre appareil auditif en possède plusieurs,
  • Démarrer ou arrêter un programme,
  • Retrouver vos prothèses en cas de perte si elles sont équipées d'une puce de géolocalisation. 

Si le réglage en toute autonomie de ses appareils auditifs a longtemps été impossible, la plupart des modèles permettent désormais au moins de régler le volume sonore. Seuls les meilleurs appareils auditifs offrent néanmoins la possibilité de régler seul davantage de paramètres. 

Il est également possible, toujours en fonction du modèle, de demander à votre audioprothésiste de réaliser certains réglages à distance et ainsi éviter de vous déplacer. Il est en effet important de confier les réglages les plus pointus à un professionnel et de ne pas tenter de les réaliser seul à la maison, même avec les bons outils. 

Réglages à confier à un audioprothésiste

Le fonctionnement d’un appareil auditif étant complexe, il existe au moins trois périodes clés auxquelles confier le réglage de vos prothèses auditives à votre audioprothésiste. 

Réglage initial

Il se fait conformément au niveau sonore et aux fréquences perdues identifiées à la lecture de l'audiogramme. Généralement, 8 à 12 canaux suffisent à retrouver une compréhension confortable des voix, alors qu’au moins 15 sont nécessaires pour pouvoir filtrer certains sons (bruit ambiant notamment). Un aspect à prendre en compte au moment du choix de votre appareil auditif

Réglage en cours d'adaptation

Il permet d’ajuster pas à pas chacun des paramètres afin d'atteindre un confort optimal. Cela concerne les différents canaux de réglage, mais également le type d'embout au contact de l'oreille ou encore sa taille. Il est par ailleurs possible de faire mouler un embout sur mesure, pour une adaptation parfaite à l’oreille. 

Suivi régulier

Avec une durée de vie moyenne de 4 à 6 ans, une prothèse auditive demande également des ajustements réguliers afin de bénéficier d’une correction optimale. Ces réglages additionnels doivent avoir lieu dès qu'une perte de la qualité de l'audition est repérée par la personne appareillée ou son entourage. Elle peut survenir en cas d'aggravation de la surdité (notamment en cas de presbyacousie), mais aussi parfois parce qu'une aide s'est déréglée ou connaît un dysfonctionnement.

Trouvez un professionnel de l'audition