fermer
revenir au site   >

Perte d'appareil auditif : comment réagir et se faire rembourser ?

Appareil auditif

23.07.22

image bannière

Déplacement, oubli, chute : il arrive parfois de perdre son appareil auditif. Au-delà de la perte matérielle, il faut alors surtout apprendre à composer avec la perte auditive qui rappelle immédiatement sa présence. Quelle que soit la situation, il faut agir vite pour la subir le moins possible. Voici tout ce que vous devez savoir pour réagir de façon adaptée à la perte d'un appareil auditif et le remplacer rapidement, à moindre frais.

Que faire en cas de perte de son appareil auditif ?

Perdre un objet, même de valeur, arrive à tout le monde. La première chose à faire est donc de garder son calme et de ne pas s'accabler soi-même, ni la personne qui a potentiellement perdu ses appareils auditifs. Parfois, il ne s'agit que d'une fausse alerte et l'appareil n'est pas bien loin, prêt à être retrouvé. 

Comment retrouver une prothèse auditive perdue ?

  • Essayez de vous remémorer la dernière fois que vous avez utilisé l'aide : où étiez-vous ? Avec qui ?
  • Regardez attentivement chez vous, aux endroits habituels, mais également sur le sol, le canapé : une aide auditive peut tomber. 
  • Contactez les établissements dans lesquels vous vous êtes rendus (médecin, restaurant, magasin) ou demandez à un proche ne souffrant pas de perte d’audition de le faire. 
  • Contactez les objets trouvés. Il faut généralement un peu de temps pour qu'un objet y soit répertorié, mais si vous pensez avoir perdu vos prothèses auditives à l'extérieur, vous avez des chances de les retrouver. Il y a peu d'intérêt à garder ou voler un appareil conçu pour vos oreilles et votre perte auditive !
  • Certains appareils auditifs disposent d'un traqueur GPS. Dans ce cas, il est possible de les localiser, généralement à travers l'application mobile de la marque. 

Si aucune de ces méthodes ne fonctionne, n'attendez plus : il est temps de rendre visite à votre audioprothésiste pour trouver une solution de remplacement. 

En attendant le rendez-vous, vérifiez si une prise en charge est possible. Un appareil auditif est un dispositif coûteux. En cas de perte, un remboursement est évidemment le bienvenu, mais pas toujours possible ou en tout cas pas dans sa totalité. 

Prise en charge d'un appareil auditif perdu

Depuis la systématisation du dispositif 100% santé, également appelé réforme du reste à charge 0, il est possible de se procurer un appareil auditif entièrement pris en charge par l'assurance maladie et les complémentaires santé. Sous conditions toutefois. 

Comment se faire rembourser un appareil auditif perdu ?

Premier élément important à savoir, toute aide auditive vendue en France depuis la mise en place de la réforme 100% santé bénéficie d’une garantie constructeur obligatoire de quatre ans. Le problème est que l’assurance perte ne fait pas partie de cette garantie, et qu’elle ne vous servira dans ce cas pas à grand chose. 

Second élément essentiel, le remboursement d’un appareil auditif est possible tous les quatre ans auprès de la sécurité sociale et des mutuelles. Si vos prothèses ont moins de quatre ans, une prise en charge n’est donc pas prévue et il faudra vous tourner vers d’autres solutions, notamment si vous disposez d’une assurance complémentaire. Au-delà de quatre ans, vous pouvez à nouveau bénéficier d’un remboursement total pour un appareil de classe I (jusqu’à 950 €), ou d’un remboursement partiel pour un appareil de classe II (au-dessus de 950 €). Dans tous les cas, il vous faut une ordonnance pour appareil auditif en cours de validité (moins d’un an) pour faire renouveler votre appareil perdu. Si ce n’est pas votre cas, l’audioprothésiste ne peut malheureusement pas la rédiger et il faudra en plus prendre rendez-vous chez un ORL ou chez votre médecin généraliste. 

Autres options de prise en charge d’une prothèse égarée

Si vous avez souscrit une assurance pour vos appareils auditifs, il est temps de ressortir le contrat. Certaines clauses prévoient en effet la perte d’un appareil auditif et de nombreux scénarios sont possibles. Un remboursement total ou partiel est envisageable, en incluant toutefois généralement une franchise qui tient compte de la vétusté de l’appareil. Plus vos aides auditives étaient vieilles, moins le remboursement devrait donc être élevé. En dehors du remboursement, vous pourriez également bénéficier d’un appareil de remplacement le temps de recevoir vos nouveaux appareils et/ou d’un remplacement à l’identique qui vous épargnera une nouvelle période d’adaptation. 

Dans le cas où la prise en charge proposée par la sécurité sociale, votre mutuelle et une éventuelle assurance n’est pas suffisante, pensez également aux aides financières pour les aides auditives. En situation de handicap reconnue ou tout simplement lorsque le port de prothèses auditives vous est nécessaire dans le cadre du travail, vous pouvez, sous conditions toujours, bénéficier de subventions et/ou d’aides fiscales qui peuvent simplifier le remplacement de votre appareil auditif

Enfin, et il s’agit souvent d’une option à laquelle on ne pense pas, il est possible que votre assurance habitation couvre au moins en partie le montant du remplacement d’une aide auditive perdue, même si vous ne l’avez pas déclarée en amont de la signature du contrat. L’assureur vous demandera certainement une estimation du montant nécessaire à l’achat d’une nouvelle prothèse. Votre audioprothésiste peut la rédiger pour vous ! 

Comment éviter de perdre son appareil auditif ?

Comme souvent, la meilleure solution est l’anticipation. Encore une fois, perdre son appareil auditif peut arriver à tout le monde et n’est en soi pas grave : il ne s’agit que d’une perte matérielle. En adoptant les bons gestes et une routine simple, il est néanmoins possible de largement diminuer le risque de perte. Vous n’avez alors plus à vous soucier de la gêne occasionnée par votre perte d’audition, ni de problèmes financiers provoqués par un renouvellement anticipé. 

  • Dédiez un endroit à vos aides auditives lorsque vous êtes chez vous. 
  • Utilisez systématiquement une boîte de rangement lorsque vous ne portez pas vos appareils (boîte de séchage ou chargeur par exemple). En plus d’aider à les retrouver, cela évite que les enfants ou animaux de compagnie ne jouent avec, les perdent et/ou les abîment. 
  • Portez vos appareils auditifs aussi régulièrement que possible. Vous savez ainsi où ils se trouvent, prenez de bonnes habitudes de manipulation et vous habituez plus rapidement à la correction auditive. 
  • Nettoyez régulièrement vos prothèses auditives. Limiter au maximum l’accumulation de cérumen sur l’embout limite les dysfonctionnements et les pannes, en plus d’éviter qu’il ne glisse en dehors du conduit auditif. 
  • Si manipuler les prothèses est difficile, utilisez un cordon de sécurité qui les retiendra autour de votre cou en cas de chute. 
  • Lorsque vous portez un masque, assurez-vous de placer l’élastique entre votre oreille et la coque de la prothèse auditive (pour les contours d’oreille). Vérifiez également que chaque appareil est bien en place lorsque vous retirez le masque. 

Si vous disposez de prothèses auditives connectées, connectez-les dès leur achat à l’application pour smartphone dédiée et activez la localisation. Elle vous permettra de les retrouver facilement en cas de perte.

Trouvez un professionnel de l'audition