fermer
revenir au site   >

Comment disparaissent les acouphènes ?

Acouphènes

01.07.22

image bannière

Près de 20% de la population a fait, à un moment ou à un autre, l'expérience d'un bourdonnement ou d'un sifflement d'origine inconnue dans l'oreille. En d'autres termes, 20% d'entre nous ont déjà souffert d’acouphènes ou d’un symptôme leur ressemblant. Heureusement, la part de la population acouphénique est bien moins importante que cela. Cela signifie au moins une chose : les acouphènes disparus sont monnaie courante. Très bien, mais alors, comment disparaissent les acouphènes et après combien de temps ? C'est ce qui nous intéresse ici.

Différents types d'acouphènes

Afin de comprendre si les acouphènes peuvent disparaître et comment, il est important de tout d'abord établir une distinction entre les différents types d'acouphènes. Tous ne se comportent en effet pas de la même manière. Ils peuvent également disparaître plus ou moins facilement et rapidement, selon leur origine. 

Bruit parasite dans l'oreille qui n'est pas un acouphène

Il est commun de percevoir un bruit ou un sifflement dans l’oreille et de l’identifier comme un acouphène. Même si le symptôme y ressemble étrangement, cela peut en fait être le signe d'autre chose, comme d’un bouchon dans l'oreille ou d’un simple sifflement passager (par exemple causé par une inflammation, un problème de tension ou une période de stress). 

Acouphènes temporaires

Ils sont les plus courants et disparaissent d'eux-mêmes dans la majorité des cas. Néanmoins, lorsqu'ils ne s'installent pas durablement, il est possible que le bourdonnement dans les oreilles disparaisse pour mieux laisser paraître une perte d’audition. C'est notamment le cas après certains traumatismes sonores (explosion, concert ou discothèque à volume sonore trop élevé). Dans ce cas, les cellules ciliées peuvent souffrir d'une altération qui est malheureusement irréversible. Une perte d’audition peut alors persister, même si les acouphènes ont disparu. Un appareillage peut s’avérer nécessaire. 

Acouphènes permanents (chroniques)

Lorsqu'un acouphène s'installe de manière permanente, on parle d'acouphène chronique. Selon les cas, un traitement médicamenteux peut-être proposé, avec des chances de guérison totale de l’acouphène encore malheureusement assez faibles. Il existe néanmoins de nombreux moyens de calmer les crises et de mieux vivre avec des acouphènes chroniques, notamment grâce à la sophrologie, à l'hypnose, aux thérapies sonores et à certains traitements naturels

Acouphènes pulsatiles

Dans le cas particulier des acouphènes pulsatiles, la personne acouphénique n'entend pas de sifflements mais plutôt son battement cardiaque, dont la pulsation est transmise à travers la circulation sanguine. Si le problème est lié à une maladie cardiovasculaire en particulier ou à un problème de tension, traiter la cause peut alors faire disparaître les acouphènes. De la même façon, si la tension vient à baisser (par exemple suite à une diète et/ou à une activité physique plus fréquente), il est possible de se retrouver dans une situation, au moins ponctuelle, dans laquelle les acouphènes ont disparu. 

Les acouphènes peuvent-ils disparaître après plusieurs mois ?

Oui, et c’est même courant ! En fait, on estime que 80% des acouphènes disparaissent dans les 6 à 12 mois suivant leur apparition. Il existe donc une importante probabilité pour que vos acouphènes disparaissent sans traitement. Les acouphènes temporaires disparaissent ainsi en règle générale dans les six mois qui suivent leur apparition. Après un concert, quelques heures seulement suffisent la plupart du temps, à condition bien sûr de privilégier un environnement calme une fois le traumatisme sonore constaté. Pour des acouphènes permanents, la disparition est moins fréquente, mais néanmoins possible. Elle prend en général plus longtemps et il n'est pas rare de subir ces bruits intempestifs dans l'oreille pendant au moins six mois. 

Comment faire disparaître des acouphènes ?

Le premier réflexe en cas de bruit parasite dans les oreilles est de consulter un ORL. Ce spécialiste des maladies de l’oreille, du nez et de la gorge vous fera certainement passer un bilan auditif complet. Ce test totalement indolore permettra de diagnostiquer les acouphènes et leur type dans le but de déterminer le meilleur traitement potentiel pour votre état de santé particulier (médicament, thérapie cognitive, recours à une prothèse auditive, etc.). 

D’ailleurs, il est important de ne pas vous décourager si les traitements envisagés jusqu’à présent n’ont pas encore porté leurs fruits. Les acouphènes sont en effet un phénomène aux causes variées, ce qui ne facilite pas leur prise en charge. Il existe heureusement de nombreuses solutions, qui ne fonctionnent tout simplement pas pour tout le monde. Votre médecin traitant, votre audioprothésiste, votre ORL sont autant de personnes de confiance avec qui rechercher celle qui fonctionne dans pour vous. La sophrologie, la méditation et la kinésithérapie peuvent également être des techniques à essayer. Enfin, et même si son action est encore mal comprise, le bruit blanc est un outil qui propose de bons résultats à moyen terme.

Trouvez un professionnel de l'audition