fermer
revenir au site   >

Pourquoi la perte de l’audition est irréversible ?

Perte d'audition

11.10.21

image bannière

Notre environnement est de plus en plus bruyant. Entre l’intensité du trafic, le succès des casques et autres écouteurs ou encore la multiplication des métiers ayant le téléphone comme principal outil de travail, nos oreilles sont mises à rude épreuve. Conséquence directe, notre ouïe a tendance à diminuer plus jeune. Malheureusement, la perte d’audition est irréversible dans la plupart des cas. Voici pourquoi.

Comment se traduit la perte de l’audition ?

Afin d’expliquer pourquoi la perte auditive est irréversible dans de nombreux cas, il faut tout d’abord comprendre comment elle se traduit physiquement. Les causes expliquant une perte d’audition sont nombreuses, néanmoins, elles se traduisent souvent par un même phénomène. 

Cellules ciliées et capital auditif

Notre appareil auditif est constitué de trois parties, jouant toutes un rôle dans l’audition :

  • Oreille externe : elle canalise les sons et les achemine vers le tympan.
  • Oreille moyenne : elle amplifie les sons et les transmet à l’oreille interne.
  • Oreille interne : elle abrite notamment la cochlée, l’organe sensoriel de l’audition. En forme d’escargot, la cochlée contient des milliers de cellules ciliées, responsables de la conversion de l’onde sonore en un message intelligible par le cerveau. 

En cas d’agression des cellules ciliées, par exemple en cas d’exposition à un bruit intense, ces dernières peuvent être endommagées. Dans certains cas, le dommage est minime et elles parviennent à recouvrer leur bonne santé. Si l’agression est par contre trop forte, deux problèmes principaux se présentent :

  • Les cellules ciliées concernées meurent.
  • Les connexions nerveuses entre les cellules ciliées et le nerf auditif sont endommagées ou détruites. 

Ces deux phénomènes sont tous deux irréversibles, c’est pour cela que l’on parle souvent (un peu trivialement) de “capital auditif” pour mentionner qu’en diminuant, notre stock de cellules ciliées mène à la perte auditive. 

Dans quel cas la perte d’audition est-elle irréversible ?

Nous avons établi le fait que les lésions des cellules ciliées provoquent une perte auditive irréversible. C’est le cas lorsque l’on écoute de la musique trop fort avec un casque par exemple. C’est encore le cas en cas de perte d’audition liée au bruit, à une prise de médicaments ototoxiques, à certaines maladies infectieuses ou encore à une blessure à l’oreille ou à un traumatisme crânien. Plus généralement, la surdité de perception est le type de surdité le plus susceptible d’être irréversible. 

Au contraire, certaines formes de surdité de transmission et notamment les obstructions (bouchon de cérumen, accumulation de liquide suite à une otite) peuvent plus ou moins facilement être soignées, notamment en retirant le bouchon ou le corps étranger de l’oreille. Il faut alors confier son oreille à un spécialiste et absolument éviter les cotons tiges qui pourraient empirer le problème. 

Dans tous les cas, plus une perte auditive est prise en charge tôt, plus les chances de la traiter ou, tout du moins, de la freiner sont élevées. Il est ainsi important de consulter un professionnel de l’audition au moindre doute.

Trouvez un professionnel de l'audition