fermer
revenir au site   >

Qu’est-ce qu’un bilan auditif ?

Audition

19.11.21

image bannière

Un bilan auditif a pour but d’évaluer le niveau auditif d’un individu, c'est-à-dire de déterminer s’il entend bien, et ce pour chaque oreille. Avant tout organisé autour de la réalisation d’un audiogramme, il est plus complet que ce simple examen et s’avère indispensable à la fois pour établir le diagnostic d’une perte auditive et déterminer comment la soigner ou la corriger.

Bilan auditif : définition et déroulement

Un bilan auditif peut réunir différentes étapes selon les besoins du patient et le praticien qui l’établit. Il ne prend cependant généralement pas plus de 30 à 45 minutes et rassemble systématiquement à la fois une consultation clinique et des examens complémentaires. Un bilan auditif complet implique donc au moins une discussion avec un professionnel de l’audition, unexamen de l’appareil auditif externe (pavillon, conduit auditif et tympan) à l’aide d’un otoscope et une audiométrie, permettant d’établir un audiogramme. 

L’audiogramme au centre du bilan auditif

Un bilan auditif implique de réaliser un audiogramme de chaque oreille. Absolument indolore, ce test d’audition consiste simplement à envoyer des sons de fréquences différentes dans chacune des oreilles, à travers un casque ou dans une cabine insonorisée. Différentes fréquences (mesurées en Hertz) et intensités (en décibels) sont testées et tout ce que la personne a à faire est d’indiquer quand elle entend quelque chose. 

Une fois l'examen terminé, la lecture de l’audiogramme ORL permet au médecin de déterminer le degré de surdité pour chacune des oreilles. Plus précisément, il permet d’établir :

  • les seuils auditifs de chaque oreille, 
  • la qualité de l’audition générale
  • la qualité de l’audition dans le cadre de la compréhension de la parole
  • les seuils d’inconfort (tolérance aux sons forts). 

Vers qui se tourner pour un bilan auditif ?

Votre médecin généraliste peut tout à fait établir un premier bilan auditif. S’il suspecte une surdité, il vous redirigera cependant vers un médecin ORL (pour oto-rhino-laryngologiste). Il est en effet le spécialiste à consulter en cas de perte d’audition. L’ORL est habilité à établir un bilan auditif complet, puis à vous conseiller sur les éventuelles étapes suivantes, notamment si vous devez porter un appareil auditif. Spécialiste de l’appareillage, l’audioprothésiste peut par ailleurs lui aussi vous faire faire un test d’audition et, bien souvent, accélérer le temps vous séparant de la date de votre bilan auditif. 

Quand faire un bilan d’audition ?

Faire tester son audition est recommandé dès que l’on suspecte une perte d’audition, y compris lorsque seulement une des deux oreilles est concernée. Cela peut donner suite à des signes aussi simples qu’augmenter systématiquement le volume de la télévision ou de la radio ou de demander régulièrement à votre entourage de répéter. Si vous êtes régulièrement exposé au bruit, entendez des bourdonnements ou sifflements (acouphènes), faites des otites à répétition, un bilan auditif est également un bon réflexe à avoir. Plus une surdité est diagnostiquée tôt et plus il est facile de la corriger voire, dans certains cas précis, de la soigner.

Trouvez un professionnel de l'audition