fermer
revenir au site   >

Quelles sont les maladies de l’oreille interne ?

Audition

04.11.21

image bannière

L’oreille interne se situe après l’oreille externe et l’oreille moyenne et est responsable de la transmission d’influx nerveux à notre cerveau. Ces messages lui permettent à la fois de comprendre les signaux sonores et d’assurer notre bon équilibre dans l’espace. En cas de maladie, notre audition peut être atteinte et des vertiges plus ou moins importants peuvent se manifester. Voici les principales maladies de l’oreille interne.

Principales maladies de l’oreille interne

L’oreille interne est une toute petite partie de notre système auditif contenant à la fois les organes de l’ouïe et de l’équilibre. Plusieurs maladies peuvent la toucher, entraînant des symptômes et conséquences plus ou moins graves. 

  • Vertige paroxystique positionnel : cause la plus fréquente des troubles de l’oreille interne, heureusement bénigne et possible à soigner en remettant en place les cristaux. 
  • Labyrinthite : inflammation ou infection du limaçon de l’oreille interne souvent due à une complication d’un rhume ou d’une otite moyenne. Elle peut entraîner acouphènes, maux de tête et vertiges. 
  • Névrite vestibulaire(ou neuronite vestibulaire) : maladie touchant le vestibule, jouant un rôle important dans notre équilibre. Elle n’est pas dangereuse et n’entraîne pas de perte d’audition définitive, mais reste assez fréquente (environ un cas de vertige sur 10). 
  • Maladie de Ménière : d’origine inconnue, elle entraîne vertiges, acouphènes et perte d’audition
  • Otospongiose : avant tout une maladie de l’oreille moyenne et de la chaîne d’osselets, mais peut atteindre l’oreille interne dans certains cas avancés. Elle est alors l’une des causes d’apparition des acouphènes pulsatiles

Ces pathologies sont les maladies de l’oreille interne les plus courantes. Parmi elles, une reste plus mystérieuse que les autres, mais aussi difficile à appréhender du fait de son origine inconnue et de sa chronicité. Il s’agit de la maladie de Ménière. 

Syndrome de Ménière : une maladie chronique de l’oreille interne

Le syndrôme de Ménière, ou maladie de Ménière, est une maladie de l’oreille interne qui provoque des vertiges récurrents, des acouphènes et une perte d’audition. Pathologie chronique, elle touche avant tout les adultes et tout particulièrement les femmes qui sont trois fois plus concernées que les hommes. Si son origine est encore méconnue, elle semble toutefois bénéficier d’un terrain génétique propice à son développement et apparaît généralement entre 40 et 60 ans. Elle se traduit par un excès de liquide (l’endolymphe) dans l’oreille interne, entraînant une pression excessive sur la cochlée et le vestibule et donc un dysfonctionnement de cette partie de l’oreille. 

Comment soigner une maladie de l’oreille interne ?

Les traitements pour soulager l’oreille interne sont nombreux et varient en fonction de la pathologie concernée (médicaments, manipulations voire chirurgie). Dans le cas de la maladie de Ménière, il n’existe pas de traitement capable de la faire totalement disparaître, mais il est possible de largement réduire ses symptômes. 

Lorsqu’il y a perte d’audition, le port d’un appareil auditif est généralement la meilleure solution à long terme. Il est enfin possible de prévenir la perte auditive liée à certaines maladies de l’oreille interne. Il est pour cela recommandé d’éviter les expositions prolongées au bruit et la prise de certains antibiotiques dits ototoxiques (toxiques pour les oreilles).