fermer
revenir au site   >

Quel est le rôle de la cochlée dans l'audition ?

Audition

25.11.22

image bannière

En latin, cochlea signifie “escargot”. Le nom de ce petit organe de l’oreille interne nous informe donc sur sa forme, mais pas sur sa fonction. Pourtant, le rôle de la cochlée dans l’audition est absolument essentiel. C’est simple, sans elle, impossible d’entendre. Qu’est-ce que la cochlée, à quoi sert-elle et comment en prendre soin ? Réponses sur cette page.

Qu'est-ce que la cochlée ?

La cochlée est un petit organe creux en forme de spirale, situé dans l'oreille interne. Plus précisément, il s’agit d’un canal osseux rempli de liquide, l'endolymphe, et qui abrite l'organe de Corti. Ce dernier contient lui aussi du liquide (la périlymphe), mais aussi les cellules ciliées (ou cellules cochléaires). Ces cellules sensorielles, ressemblant à des cils (d'où leur nom), sont essentielles dans l'audition puisqu'elles contribuent à capter les sons environnants pour les transmettre au cerveau. 

Ainsi, la cochlée est essentielle à une bonne audition. Intéressons-nous plus en détail à son rôle. 

Quel rôle joue la cochlée dans l'audition ?

Pour simplifier, l’audition consiste finalement à capter des sons, à les transformer en un message intelligible, puis à assurer sa transmission jusqu’au cerveau. Cela est possible par une succession d’étapes, une sorte de chaîne de travail ou chaque élément de l’appareil auditif, dont la cochlée, à un rôle bien particulier à jouer. 

Commençons par comprendre le fonctionnement général du système auditif. 

Fonctionnement général de l'audition

Le système auditif est complexe, néanmoins son fonctionnement général reste assez simple. Il se compose de trois éléments principaux : 

  • L’oreille externe, composée du pavillon et du tympan : elle capte les sons environnants se déplaçant dans l’air sous forme d’ondes sonores. 
  • L’oreille moyenne, composée d’une chaîne de trois osselets (le marteau, l’enclume et l’étrier) : elle transforme les vibrations aériennes en vibrations solidiennes, protège le reste du système des sons trop violents et transmet les vibrations à l’oreille interne. 
  • L’oreille interne : constituée de la cochlée et du vestibule, c’est elle qui “traduit” le message au cerveau en transformant les vibrations en impulsions électriques (des signaux nerveux). 

C’est cet aspect de la chaîne qui nous intéresse tout particulièrement ici. 

Rôle de la cochlée et des cellules ciliées

Pour résumer, le son est capté par l’oreille interne, puis transformé une première fois dans l’oreille moyenne. En bout de chaîne, l’étrier tape sur l’oreille interne, un peu comme le ferait la baguette d’un musicien sur la peau d’un tambour. Grâce au liquide contenu dans l’oreille interne, la vibration peut se propager dans la cochlée. C’est là qu’interviennent les cellules cochléaires. 

Il existe différents types de cellules cochléaires : les cellules ciliées externes (CCE) et les cellules ciliées internes (CCI), toutes placées sur la membrane basilaire de la cochlée. L’humain possède entre 9000 et 12000 CCI et entre 3000 et 3500 CCE. Selon leur emplacement dans l’oreille interne, elles captent différents sons. Ainsi, les vibrations rapides, correspondant aux sons aigus, sont captées par les cellules situées plutôt en bas de l’escargot alors que les sons graves font se contracter les cellules du haut, mieux protégées au centre de la cochlée. 

En se contractant, les cellules de la cochlée transforment les vibrations en signaux électriques, qu’elle transmets au nerf cochléaire, directement relié au cerveau. 

Pourquoi la bonne santé de la cochlée et de ses cellules est-elle si importante ?

Les cellules cochléaires, quelles qu’elles soient, ne se renouvellent pas. Une fois qu'elles sont endommagées ou détruites, il n'y a pas de retour en arrière possible. Cela explique que, dans de nombreux cas, la perte d'audition est irréversible

Ainsi, en cas de maladie de l’oreille interne, de traumatisme sonore ou d'infection, la cochlée peut être touchée et une perte d’audition se manifester. De la même façon, c'est le vieillissement de ces mêmes cellules ciliées qui entraîne la surdité progressive liée à l'âge. On parle dans ce cas de presbyacousie. Les cellules ciliées placées à l’entrée de la cochlée étant les premières touchées par le vieillissement, cela explique pourquoi la presbyacousie concerne dans un premier temps les sons les plus aigus. 

Afin de préserver sa cochlée et donc son audition, il est important de ne pas s'exposer volontairement à des sons de trop haute intensité, de consulter rapidement un professionnel de l'audition en cas de gêne auditive et de régulièrement faire contrôler son audition, par un médecin ORL ou au moins par un audioprothésiste

En cas de perte auditive liée à un problème de cochlée, il est néanmoins possible de porter un appareil auditif ou, dans certains cas, d’avoir recours à un implant cochléaire.

Trouvez un professionnel de l'audition