fermer
revenir au site   >

Comment améliorer son audition (sans appareil) ?

Audition

29.04.22

image bannière

Un nerf auditif pas ou peu stimulé a la fâcheuse tendance à devenir paresseux. Entraîner son audition permet par conséquent de ralentir la perte auditive, notamment liée à l'âge. Au moment d'appareiller, s'il arrive, l'acclimatation aux appareils auditifs pourrait également s'en trouver facilitée. Voici nos astuces pour comprendre comment améliorer son audition naturellement et donc mieux entendre sans aide auditive.

Mieux entendre sans appareil : est-ce possible ?

Avant toute autre considération, il est important de préciser que chercher à améliorer son audition naturellement repose avant tout sur des exercices de prévention et ne constitue pas un traitement en soi. Ainsi, si une perte auditive est avérée, une bonne hygiène de vie, des exercices d'écoute et autres activités de stimulation de l'audition ne permettent pas de la recouvrer. En d'autres termes, cela ne remplace pas un appareillage. Cela peut néanmoins contribuer à repousser ce moment et s'inscrire dans une routine quotidienne saine. En cas de doute, il est essentiel de consulter un audioprothésiste ou un médecin ORL qui pourra réaliser un bilan auditif complet et déterminer quand porter un appareil auditif

Alternatives pour éviter le port d'aides auditives

Dans de nombreux cas, le port d'aides auditives représente la solution la plus simple et efficace à mettre en place. Correctement envisagée, elle permet non seulement de recouvrer l'audition, mais aussi de ralentir la perte auditive. Même en cas de baisse de l'audition d'une oreille, l'appareillage n'est cependant pas la seule solution possible. 

  • Protéger son système auditif : la prévention est toujours une stratégie payante. Si vous vous rendez dans un environnement bruyant, pensez à protéger vos oreilles avec des protections adéquates. 
  • Traitements médicamenteux : s’il n’existe pas de médicament pour résoudre une perte auditive, certains peuvent agir sur sa cause et ainsi la soulager, notamment dans le cas d’une otite ou d’une rhinite entraînant un sentiment d’oreille bouchée. 
  • Chirurgie : certaines pertes auditives peuvent être traitées chirurgicalement, soit en soulageant directement la partie concernée lorsque cela est possible (aérateurs tympaniques ou "yoyo" pour résoudre les problèmes de pression notamment), soit en ayant recours à un implant. Certaines surdités profondes pour lesquelles le nerf auditif n'est pas touché peuvent ainsi être améliorées grâce à un implant cochléaire

Des moyens naturels permettent enfin de mieux entendre sans appareil. Ce sont eux qui nous intéressent davantage ici. 

Nutrition, plantes et autres remèdes naturels pour mieux entendre

Sans surprise, un bon état de santé général constitue une base saine pour limiter l’apparition de problèmes d’audition. Ainsi, un régime alimentaire équilibré, s’il ne constitue pas une solution miracle, permet de conserver son appareil auditif en bonne santé, plus longtemps. Cela passe par une alimentation variée, sans excès (gras, sucre, sel, etc.) et riche en nutriments et minéraux. Voici quelques exemples d’apports intéressants à inclure dans un régime alimentaire : 

  • Caroténoïdes : présents dans la carotte ou encore le curcuma, les caroténoïdes assurent un rôle protecteur de la vue comme de l’ouïe. Des études menées sur les animaux ont mis en évidence son apparente efficacité pour protéger les cellules ciliées de l’oreille interne. 
  • Vitamines : un manque de vitamines A, B12 et E aurait un rôle néfaste sur la rétine ainsi que sur la cochlée. Un apport suffisant contribue à les garder en bonne santé et donc à mieux entendre naturellement. 
  • Magnésium : il aide à préserver la densité des os, notamment au niveau de l’oreille interne
  • Zinc : au même titre que d’autres micronutriments (sélénium, fer, certaines vitamines), le zinc est indispensable au bon fonctionnement de l’oreille. Il est naturellement présent dans les huîtres, le foie, les noix ou encore certains fromages. 
  • Omégas 3 : utiles au bon fonctionnement du coeur, les omégas 3 préservent de certains troubles cardiovasculaires, souvent impliqués dans les problèmes de surdité et/ou d’acouphènes pulsatiles

Les huiles essentielles pour mieux entendre naturellement ?

Le recours aux huiles essentielles est également régulièrement évoqué dans le cadre de l'amélioration de l'audition grâce à des remèdes naturels. S'il est vrai que certaines huiles essentielles possèdent notamment des propriétés antibactériennes et apaisantes, il n'existe cependant pas d'étude majeure à leur sujet prouvant leur efficacité pour ralentir ou soigner une surdité. Elles ne sont pas pour autant inutiles et peuvent par exemple limiter les symptômes d'un rhume qui entraînerait un encombrement de la trompe d'Eustache (oreille bouchée). Elles peuvent également contribuer à se détendre et donc à mieux accepter un diagnostic de perte d'audition. 

Comment améliorer son audition naturellement : 7 exercices

Pour terminer, intéressons-nous à quelques exercices simples que vous pouvez pratiquer à la maison pour améliorer votre audition naturellement. 

Jouer à des jeux de logique, de cartes et de plateau

Il serait à peine exagéré de dire que l’audition se travaille comme un muscle. Plus précisément, en jouant à des jeux de logique (puzzles, sudoku, énigmes) ou de société entre amis, on stimule le cerveau. Hors, c’est bien notre cerveau qui se trouve en bout de chaîne lors du fonctionnement de l’appareil auditif puisque c’est lui qui analyse les sons. Un cerveau affûté est plus à même de décoder correctement les signaux électriques transmis par le nerf auditif, et donc de comprendre les sons qui l’entourent. 

Pratiquer une activité physique

Le sport est un excellent moyen de maintenir un bon état de santé général. L’activité physique permet également de conserver une bonne circulation sanguine qui évite certains troubles de l’audition et facilite la conversion des sons en signaux nerveux intelligibles par le cerveau. 

Pratiquer le yoga

Le yoga fait du bien au corps comme à l’esprit. Mêlant activité physique et relaxation, il aide à réduire le stress et l’anxiété tout en améliorant la circulation sanguine. Le yoga est notamment recommandé aux personnes qui souffrent d’acouphènes et qui cherchent à mieux supporter les bourdonnements, sifflements ou pulsations dans les oreilles. 

Écouter activement de la musique

Écouter de la musique aide à couvrir les sons parasites et à penser à autre chose que son trouble de l’audition. En écouter activement permet en plus, comme les jeux de logique, d’entraîner le cerveau à comprendre l’origine et la nature des sons perçus. Essayez par exemple de comprendre les paroles d’une chanson, de repérer quel instrument joue à quel moment, etc. Déplacez-vous de temps en temps dans la pièce et variez le volume (toujours à volume modéré). 

Apprendre à analyser son environnement sonore

Comme pour la musique, prenez le temps d’écouter et d’analyser différents environnements sonores. Asseyez-vous à l’extérieur et tentez d’isoler le chant des oiseaux, une discussion, le bruit d’un ruisseau ou le trafic au loin. 

Lire à voix haute

La lecture à haute voix est un excellent moyen de s’habituer à sa voix. Ici, pas besoin de se concentrer sur les réponses d’un interlocuteur, seule compte votre propre voix. En l’écoutant et en l'apprivoisant, vous la comprendrez mieux et pourrez vous habituer plus rapidement à des prothèses auditives si vous devez vous faire appareiller. 

Apprendre une langue étrangère

Toutes les langues ont leurs propres sons, intonations et façons de prononcer les mots. En découvrant une langue étrangère, le cerveau découvre une nouvelle gymnastique qui l’aide à rester alerte et à mieux comprendre les sons qui l’entourent

Tous ces exercices, au même titre qu'un style de vie sain, doivent systématiquement s'accompagner d'une bonne hygiène du système auditif. Se nettoyer régulièrement les oreilles, en évitant l'usage de cotons tiges, permet notamment d'éviter la formation de bouchons de cérumen dans le conduit auditif. Ce problème bénin constitue en effet la cause la plus courante de surdité de transmission, l'un des deux grands types de surdité

Assurez-vous enfin de faire contrôler régulièrement votre audition auprès d’un spécialiste. Plus un trouble est diagnostiqué tôt, meilleures sont les chances de le soigner ou de le freiner.

Trouvez un professionnel de l'audition