fermer
revenir au site   >

Comment retirer un bouchon d’oreille en toute sécurité ?

Audition

30.09.22

image bannière

Une sensation d’oreille bouchée, une perte d’audition modérée et progressive d’un côté seulement, de l’eau qui a du mal à s’écouler après la douche… c’est peut-être un bouchon de cérumen. La plupart du temps inoffensif et indolore, il doit pourtant être retiré rapidement pour ne pas causer de complications. Alors, comment retirer un bouchon d’oreille en toute sécurité ? C’est le sujet de ce guide.

Comment se forme un bouchon d'oreille ?

Ce que l’on appelle dans le langage courant un bouchon d’oreille est la plupart du temps un bouchon de cérumen, ou plus rarement une obstruction causée par la présence d’un corps étranger dans le conduit auditif. Le cérumen est une cire naturelle jaunâtre (parfois orange ou brune lorsqu’elle reste coincée dans l’oreille), produite par les glandes cérumineuses. Situées dans la peau de l’oreille, elles agissent, pour simplifier, comme une espèce de lubrifiant chargé de repousser les peaux mortes, la poussière et autres petits éléments indésirables vers le lobe de l’oreille externe. Il est alors facile de retirer l’excédent : l’oreille s’est auto-nettoyée ! 

Parfois, le cérumen reste coincé et son accumulation crée un bouchon de cire. Ce genre d’obstruction est assez courant et se retire généralement assez facilement, sans douleur ni séquelles quant à la qualité de l’audition. 

Les causes de ce trouble sont diverses. 

Causes d’une accumulation de cérumen

  • Mauvaise utilisation d’un coton tige
  • Port d’appareils auditifs (d’où l’importance de nettoyer son appareil auditif régulièrement)
  • Utilisation fréquente de bouchons d’oreille (boules quies) ou d’écouteurs intra-auriculaires
  • Environnement poussiéreux
  • Morphologie du conduit ou canal auditif externe (conduit plus étroit que la moyenne, de forme inhabituelle, forte pilosité dans l'oreille ou gonflement de la muqueuse suite à une otite)
  • Eau dans l'oreille (après la douche ou la baignade)
  • Production excessive de cérumen
  • Qualité du cérumen (il devient notamment plus dur avec l'âge et le rétrécissement des glandes graisseuses)

Avant de retirer le bouchon d’oreille, il faut néanmoins s’assurer qu’il est bien à l’origine du problème constaté. 

Savoir reconnaître une oreille bouchée

Plusieurs symptômes peuvent évoquer la présence d’un bouchon de cérumen dans l’oreille. 

Symptômes

  • Baisse d’audition (hypoacousie), la plupart du temps modérée et progressive
  • Bourdonnements dans les oreilles évoquant des acouphènes
  • Vertiges
  • Pression dans une oreille
  • Impression d'oreille bouchée (principalement si les techniques permettant de rétablir la pression dans les oreilles ne fonctionnent pas)
  • Irritation ou démangeaison dans le conduit auditif
  • Douleur dans l'oreille

Un ou plusieurs de ces symptômes peuvent évoquer un bouchon d'oreille. Aucun n'est cependant spécifique à ce problème et tous peuvent évoquer d'autres troubles indiquant une perte de l'audition. C'est pourquoi il est important de consulter un spécialiste dès l'apparition des premiers symptômes. 

Faut-il retirer un bouchon d'oreille seul ?

Idéalement non. Il est recommandé de confier l'extraction à un ORL, qui pourra dans un premier temps établir un diagnostic, puis déboucher l’oreille de la façon la plus adaptée et la moins risquée. Un médecin généraliste peut également traiter une obstruction. 

Une solution maison a toutes les chances de fonctionner. Si elle tourne mal, par exemple en utilisant les mauvais outils ou tout simplement parce que le geste n’est pas sûr, il y a cependant un risque de pousser le bouchon de cire plus loin et/ou de toucher le tympan

Selon la situation, et toujours avec la plus grande précaution, il est cependant possible de retirer un bouchon de cire seul. 

Comment retirer un bouchon d'oreille ?

Pour ne pas avoir à retirer un bouchon d'oreille seul, le meilleur conseil reste celui de la prévention. Cela commence par apprendre à bien se nettoyer les oreilles, notamment en évitant l'utilisation des cotons tiges. Il est également recommandé d'éviter de porter des protections auditives ou d'utiliser des écouteurs intra-auriculaires dans des environnements poussiéreux et/ou humides. Un nettoyage régulier de tout objet placé dans l’oreille est également utile (prothèses, bouchons, écouteurs principalement). 

Lorsque cela ne suffit pas, quelques techniques et outils peuvent vous aider à retirer un bouchon de cérumen seul. 

  • Poire auriculaire : remplie d’eau tiède, d’eau oxygénée diluée ou d’une solution saline, elle permet de nettoyer une oreille bouchée délicatement, en évitant le risque de trop forte pression en utilisant un pommeau de douche. 
  • Huile tiède : quelques gouttes d’huile d’olive ou d’amande douce placées dans l’oreille aident à ramollir le cérumen et donc à éliminer plus facilement un bouchon. Placez pour cela la tête de côté (gauche pour l’oreille droite, et inversement), laissez agir l’huile quelques secondes en massant délicatement le cartilage de l’oreille, puis penchez la tête de l’autre côté pour laisser l’huile s’écouler. Vous pouvez ensuite procéder à un nettoyage classique (avec une poire auriculaire par exemple). 
  • Gouttes et sprays auriculaires : votre pharmacien peut vous conseiller un spray auriculaire qui aide à fractionner le cérumen sans insertion de corps étranger dans l’oreille. 

Il existe d’autres méthodes plus ou moins naturelles, qui proposent des résultats inégaux. Parmi elles, on retrouve souvent l’idée de la bougie auriculaire, censée ramollir et remonter le cérumen en surface. Pourtant, les risques (brûlure, occlusion du conduit, eczéma à l’entrée du conduit auditif notamment) sont supérieurs à leur efficacité. Attention donc à ne pas empirer le bouchon au prétexte d’éviter une visite chez un spécialiste !

Trouvez un professionnel de l'audition